Mon désir le plus ardent

Un roman de Pete Fromm publié aux éditions Gallmeister

mon désir couv

Sous ce titre digne d’un roman féminin de basse qualité se cache une vraie pépite, une superbe nouvelle publication des éditions Gallmeister après l’immense succès de My absolute Darling.

Maddy s’était juré de ne jamais sortir avec un garçon du même âge qu’elle, encore moins avec un guide de rivière. Mais voilà Dalt, et il est parfait. À vingt ans, Maddy et Dalt s’embarquent dans une histoire d’amour qui durera toute leur vie. Mariés sur les berges de la Buffalo Fork, dans le Wyoming, devenus tous deux guides de pêche, ils vivent leur passion à cent à l’heure et fondent leur entreprise de rafting dans l’Oregon. Mais lorsque Maddy, frappée de vertiges, apprend qu’elle est enceinte et se voit en même temps diagnostiquer une sclérose en plaques, le couple se rend compte que l’aventure ne fait que commencer.

« Mon désir le plus ardent » est le portrait d’un couple ancré dans le temps présent qui affronte avec courage et humour les épreuves de la vie. Avec sa voix pleine d’énergie, tout à la fois drôle et romantique, Pete Fromm nous offre une histoire d’amour inoubliable.


Au panthéon des grands amoureux Maddy et Dalt viennent de prendre une place particulièrement brillante.

Pas de monstres à affronter pour notre couple, ni de bateau qui coule ou en fait si, un peu de tout cela en fait : Maddy, mariée, 27 ans, apprend qu’elle est enfin enceinte et qu’elle est atteinte d’une sclérose en plaques.

Leur vie si délicieusement bohème prend alors un tout autre virage que celui espéré.

Ce genre de pitch de départ peut faire craindre le pire : une histoire d’amour que vient gâcher la maladie. On peut soit tomber dans le pathos sans fin ou au contraire se mettre en mode téléfilm de l’après-midi avec happy ending et tout.

L’auteur réussit un tour de maître en nous dépeignant une histoire à la fois lumineuse et sombre, drôle et tragique, puissante et fragile…

Malgré le déclin physique et mental de Maddy, l’auteur a réussi à me faire rire aux éclats à plusieurs reprises avant de m’envoyer au tapis les larmes aux yeux.

Le parallèle établit entre les rivières, tumultueuses et indomptables, que Maddy et Dalt descendent en tant que passeurs et leur vie de couple, pleine de ses écueils et rapides, est habilement menée par Pete Fromm.

Enfin, l’histoire d’amour de Maddy et Dalt est admirable parce que croyable. Il ne s’agit pas d’un long fleuve tranquille, forcément à cause de la maladie mais pas seulement. Malgré tout l’amour qu’ils se portent, il y a entre eux des non-dits, des incompréhensions et des disputes. Leur vie de couple est à l’image de n’importe quelle autre :  un travail au long court.

Je pourrais vous en parler encore et encore mais croyez-moi, lisez Mon désir le plus ardent et vous ne le regretterez pas.

Les coups d’œil. Les regards ébahis. Les œillades furtives. Ils plongent Dalt dans une fureur biblique. A deux doigts du châtiment divin. Du calme mon grand, ce n’est pas pour moi. Une vieille chouette en fauteuil roulant, le bras secoué de spasmes ? Ils en ont vu d’autres. Allons, allons. Ce qui fait tourner les têtes, ce qui décroche les mâchoires, c’est Dalt en train de pousser le fauteuil. Dalt, l’inspiration originelle du David de Michel-Ange, maqué avec cette harpie ? Evidemment qu’ils nous fixent, évidemment qu’ils se posent des questions. Je m’en pose bien, moi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s